CUCS2009

I CONGRESS du CUCS 2009 – PAVIA

L’Université et les jeunes pour la coopération et la paix

17 et 18 juin 2009

La logique de l’interdépendance économique et les contextes environnementaux et sociaux qui imprègnent l’initiative mondiale inévitablement amènent à comprendre que le monde est de plus en plus une nation pour laquelle on a besoin d’identifier d’autres modèles de développement qui sont en mesure d’approcher et de préserver les différentes cultures, traditions et régimes de propriété intellectuelle, tout en facilitant l’intégration, la croissance sociale, le développement humain et le maintien de la paix.

Le millenium qui vient de commencer a marqué le début d’un nouveau « temps » pour la coopération au développement qui repose sur un paradigme différent à partir duquel regarder le monde : « le Nord et le Sud » doivent travailler ensemble, forger des partenariats, planifier des programmes et permettre des parcours de recherche et d’innovation qui puissent amener à partager un processus dont l’« appropriation » est fortement ressentie par les acteurs locaux impliqués et qui est à mesure d’amener dans le temps une amélioration globale.

L’université a une mission bien définie qui repose sur trois piliers fondamentaux : la formation, la recherche et le transfert des connaissances et/ou technologies dans le but de préparer des profils capables de couvrir un rôle de protagoniste des changements dans la société, aussi bien dans le Sud que dans le Nord du monde.

Dans cette « nouvelle » coopération, où la jeunesse d’aujourd’hui peut trouver une forte motivation, les connaissances et expertises spécifiques deviennent de plus en plus pertinentes autant que la capacité systémique. Au moins trois éléments essentiels sont clairs :

  1. l’importance des partenariats
  2. la nécessité de renouveler la formation des futurs citoyens et professionnels dans le monde
  3. La fonction de la recherche scientifique pour l’innovation ;

Les Universités du Reseau Coordination Universitaire pour la Cooperaion au Developmenet (CUCS) travaillent en synergies croissantes afin d’enrichir, dans cette perspective, la formation des diplômés dans le pays, comme une sorte de l’éducation civique dans le troisième millénaire, et promeuvent une nouvelle vision dans la recherche scientifique qui devient un outil de développement équitable.

L’Université de Pavie est l’hôte et l’organisateur, avec le Politecnico de Milan, de la première conférence scientifique du Reseau CUCS. Cette conférence est organisée sur les sujets décrits qui s’alignent aux journées du ministère des Affaires étrangères pour la coopération universitaire en donnant amplement d’espace au rôle des jeunes dans le contexte.

 

Prof. Angiolino Stella,

Recteur de l’Université de Pavie

 

Prof. Giulio Ballio,

Recteur de Politecnico de Milan